Depuis 1991

Centre dépendant du Conseil Provincial de Gipuzkoa, Untzi Museoa - Musée Naval de Saint Sébastien a ouvert ses portes au public le 23 mai 1991 dans un but défini au préalable: travailler pour sauvegarder, rechercher et diffuser le patrimoine et l'histoire maritimes basques.

Le bâtiment où ces activités devaient être développées était un immeuble singulier. Construit au milieu du XVIIIe siècle comme la «Maison Tour du Consulat», il avait été conçu pour le contrôle du mouvement portuaire, l'encaissement des impôts et l'entretien des quais. Parmi ses attributions se trouvaient également le secours en mer et le maintien de l'ordre sur le port. Pendant un laps de temps indéterminé, il a été également occupé par une école de sport nautique.

historia01

La configuration du Musée occupait les deux étages principaux de l'immeuble destinés à l'exposition permanente. Le public pouvait y voir un aperçu général de la relation entre le Pays basque et la mer et l'exposition soulignait les aspects concernant la construction navale. L'étage supérieur était occupé par la bibliothèque, les archives, les ateliers pédagogiques et les expositions temporaires.

En 2007, 15 ans après l'ouverture du Musée, les objectifs pédagogiques de l'exposition ont été reformulés et l'exposition permanente a été démontée. L'espace qu'occupait celle-ci est depuis lors destiné aux expositions temporelles de longue durée. L'espace de l'étage supérieur est toujours un espace polyvalent : il accueille des ateliers pédagogiques, des expositions temporaires de plus petite taille, des projections, des conférences, etc.

Expositions temporaires

Depuis son ouverture 33 expositions temporaires ont été présentées dans le musée. Pour tenter de dépasser les limites d'espaces et d'équipement, ce centre a tenté de proposer à tout moment des expositions de qualité servant à faire découvrir les aspects principaux ou peu connus de l'histoire et de la culture maritimes du Pays basque.

Les expositions qu'a produites et organisées le Musée ont été les suivantes :

  • « Antonio de Gaztañeta (1656-1728) » 1992. Exposition consacrée à la vie et à l'œuvre du grand constructeur naval de Gipuzkoa.
  • « Itsasoaren Aztarnak. Une année d'acquisitions et de dons ». 1993.
  • « Les Baroja et la mer. Hommage à Julio Caro Baroja ». 1995.
  • « Recueillir aujourd'hui pour demain ». 1996. Exposition sur la nécessité de conserver le patrimoine maritime.
  • « Anatomie d'un navire du XVIIIe siècle : l'Album de Juan José Navarro ». 1996.
  • « Bateaux du Golfe de Biscaye. La peinture maritime de Juan Carlos Arbex ». 1996.
  • « Museoaren lan ixila. Exposition d'acquisitions et dons, 1993-1997 ». 1997.
  • « Les conserves de poisson au Pays basque : industrie et patrimoine ». 1997.
  • « Arrantzaleak. Photographies de Gorka Salmerón ». 1998.
  • « Euzkadiko Gudontzidia. La Marine de Guerre Auxiliaire d'Euskadi, 1936-39 ». 1998. Exposition réalisé sur cette force navale créée par le Gouvernement basque au service de la République.
  • « Pasaia. Mémoire historique et perspectives d'avenir ». 1999.
  • « Itsastarrak. La mer dans l'œuvre de José Ortiz-Echagüe ». 1999.
  • « Les embarcations traditionnelles face au nouveau millénaire ». 2000.
  • « Sous la poudre et les étoiles. Churruca et d'autres marins basques de l'illustration ». 2000.
  • « Untzi Museoa-Musée Naval. Itsas memoria lantzen. Autour de la mémoire maritime ». (10ème Anniversaire du Musée). 2001.
  • « La côte de Gipuzkoa dans l'oeuvre de Petit de Meurville (1857-1873) ». 2001.
  • « Itsas Marruma. « Vieilles images photographiques du littoral basque (1850-1960) ». 2002.
  • « Le littoral basque dans l'oeuvre d'Isidore Guinea (1934-36) ». 2004.
  • « La mémoire immergée. Archéologie et patrimoine subaquatique basque ». 2004.
  • « Estropadak. Affiches de régates de traineras ». 2005.
  • « Saint Sébastien, ville maritime ». 2007-2008. Parcours dans l'histoire maritime de Saint Sébastien à partir de matériaux de grande valeur historique.
  • « Les basques et le Pacifique. Hommage à Andrés de Urdaneta ». 2008-2011. Vision d'ensemble de la présence basque dans le Pacifique et l'Extrême Orient du XVIe au XXIe siècle.
  • « Naufrages sur la Côte Basque ». 2012.
  • « Chasseurs de baleines ». 2011-2013. Première exposition réalisée au Pays basque sur ce sujet.
  • « La côte de Gipuzkoa dans l'art ». 2014.
  • « La grande pêche de la morue » 2014-2015.
  • « Les femmes et la mer ». 2016

Expositions produites en collaboration avec d'autres centres et organismes :

  • « Imaginer un Musée Naval ». 1993. Réalisée en collaboration avec l'École d'Architecture de Saint Sébastien.
  • « Arrantzalea zer den itsasoak daki. Exposition photographique sur le monde de la pêche ». 1994. En collaboration avec Euzkadiko Itsas Gaztedia. Itinérance : Saint Sébastien, Getaria, Mutriku, Orio, Fontarrabie, Bermeo, Saint Jean de Luz et Biarritz.
  • « Les Vikings ». 1995. En collaboration avec l'Ambassade de Norvège.
  • « L'île des basques ». Photos de Joan Fontcuberta. 2003. En collaboration avec le Musée Artium.
  • « Marée noire ». 2003. Exposition sur les effets environnementaux du naufrage du Prestige dans le Golfe de Gascogne. En collaboration avec la Chambre des Journalistes de Galice, l'association Burla Negra et Argazki Press.
  • « Vagues parfaites : création et disparition ». 2006. Exposition sur le monde du surf organisée en collaboration avec Surfilmfestibal.
  • « La force de la mer ». 2008. Exposition photographique sur les grandes vagues et les tempêtes sur la côte basque. En collaboration avec l'Association des Informateurs Graphiques du Pays basque (EIGE).
  • « 1813. Siège, incendie et reconstruction de Saint Sébastien ». 2013-2014. En collaboration avec la Fondation DSS2016EU et le Musé San Telmo.

Une grande partie des expositions produites par le Musée a voyagé dans diverses localités de la côte basque.

Les expositions temporaires impliquent généralement l'édition de livres ou de brochures qui permettent d'une part d'étendre la portée pédagogique et représentent d'autre part un apport à la connaissance du sujet traité. Il faut souligner également qu'une grande partie des expositions présentées ont été accompagnées d'un enrichissement des collections du Musée puisque la localisation des matériaux à exposer donne souvent l'occasion d'obtenir par achat ou don des objets et des documents d'intérêt patrimonial.

Activités pédagogiques

L'Untzi Museoa dispose d'un service pédagogique qui répond à la grande diversité du public (système pédagogique formel, groupes avec des besoins spécifiques, public en général), par la préparation préalable des visites avec des cahiers et des malettes pédagogiques. Les activités destinées au système éducatif formel sont conçues en tenant compte des programmes scolaires et des besoins réels des différents établissements.

Depuis ses débuts, le Musée accueille le public avec des handicaps physiques et psychiques et des groupes divers touchés par l'exclusion social en organisant tous les ans une activité pédagogique adaptable aux caractéristiques des différents groupes. En 1991 déjà, le Musée a commencé à travailler avec des organismes comme ATZEGI (Association de Gipuzkoa en faveur des personnes souffrant d'un handicap intellectuel), ONCE, le Centre pénitentiaire de Martutene, Proyecto Hombre, Centre de santé mentale de Saint Sébastien. Ce type d'activités se sont ensuite poursuivies avec la collaboration de Cáritas, Sortu, Txertatu, des Éducateurs de rue de Gipuzkoa, etc.

Le Service pédagogique a eu un impact spécifique sur les domaines en rapport avec l'histoire et le patrimoine, mais s'est également intéressé au secteur mythique et littéraire de la culture maritime par la mise en scène participative de contes de natures diverses. Il a par ailleurs tenté de faire connaître la situation actuelle des industries maritimes et les problèmes environnementaux en rapport avec la mer et les fleuves.

L'enseignement pour la paix a par ailleurs été présent dans les activités du centre. C'est le cas du programme réalisé en 1998 en collaboration avec Gesto por la Paz du Pays basque pour l'exposition « Euzkadiko Gudontzidia. La Marine de Guerre Auxiliaire d'Euskadi, 1936-39 ». C'était la première expérience de ce type jamais réalisée dans un musée basque .

Outre les visites guidées des expositions, le Service pédagogique a réalisé au fil des ans un total de 25 programmes pédagogiques. Nous pouvons parmi eux citer les suivants :

  • « Lagun Artean. De la mer au musée ». Programme en rapport avec l'une des embarcations de pêche de basse mer récupérées par le Musée.
  • « La chasse à la baleine ». Mise en scène théâtrale.
  • « Elcano, quel est ton cap ? ». Le premier tour du monde.
  • « Arts de la pêche ».
  • « Les roses des vents ». Atelier de cartographie
  • « Introduction au patrimoine ». Atelier sur le travail réalisé par le Musée sur la récupération, la conservation, la recherche et la diffusion du patrimoine maritime.
  • « Le monde se donne la main ». Programme sur le commerce maritime.
  • « Voyage à Terre-Neuve ». Les pêcheries transatlantiques.
  • « De la Maison tour du Consulat ».
  • « Art de fabriquer des bateaux ». Atelier de construction navale.
  • « Métiers de la mer ».
  • « Kontu-kontari itsasoan zehar ». Mise en scène de récits populaires.
  • « Un homme à la mer ! ». Atelier dédié au sauvetage en mer.
  • « Régates de la Concha ». Ateliers sur les régates des traineras.
  • « Le galion de Manille ». Atelier sur le commerce en Chine et la vie à bord d'un galion du XVIIe siècle.
  • « Mémoires de Red Bay ». La chasse à la baleine au XVIe siècle.
  • « La morue, le poisson drôlement salé ». Gymkhana
  • « De Pasajes à Terre-Neuve. La route de la morue ».

Le Musée ne limite pas son activité à l'enceinte dans lequel il se trouve. Dans son offre de programmes pédagogiques nous pouvons souligner trois itinéraires culturels qui transforment le Musée en centre d'interprétation du patrimoine local :

  • « Saint Sébastien, ville maritime ». Itinéraire historique-littéraire. Programme qui fait découvrir le patrimoine et l'histoire maritimes de la ville.
  • « Parcours des Baroja ». Itinéraire qui permet de découvrir les lieux de la ville qui ont eu un rapport avec la famille Baroja. (Programme qui a surgi de l'exposition « Les Baroja et la Mer. Hommage à Julio Caro Baroja »).
  • « Le patrimoine urbain qui a survécu à la destruction de 1813 ». La Maison-tour du Consulat est l'un des rares bâtiments à avoir été sauvé.

Participation, stimulation de la créativité, transmission de connaissances et émotions sont les concepts-guides maniés dans le design des programmes pédagogiques.

Recherche et publications

La recherche constitue l'un des piliers de l'activité du centre. Étant donné les carences qui au début des années 90 étaient détectées en matière de recherche historique, anthropologique et patrimoniale en rapport avec le monde maritime, nous avons mis en marche la publication « Itsas Memoria. Revista de Estudios Marítimos del País Vasco » publiée tous les deux ans. La revue est organisée autour de trois sections différenciées : 1) sujet monographique largement développé, 2) études sur les fonds du musée et 3) recherches diverses.

Nous avons publié sept numéros d'Itsas Memoria consacrés respectivement aux sujets suivants :

Nº1) État de la question des études maritimes.

Nº2) Construction navale

Nº3) Pêche

Nº4) Transport et commerce maritimes

Nº5) Guerre maritime, corsaires et pirates

Nº6) Patrimoine maritime et fluvial

Nº7) Histoire portuaire

Dans ses sept numéros, Itsas Memoria a publié 237 articles rédigés par 176 spécialistes, la plupart issus du monde universitaire. Même si ce ne sont que des données quantitatives, nous pensons qu'elles sont éloquentes par rapport à l'activité réalisée par le Musée Naval dans le domaine de la recherche et la création de connaissances. Vous pouvez consulter le contenu de ces numéros sur Internet sur la page web du Musée. Itsas Memoria est une publication particulièrement appréciée par les spécialistes en histoire et culture maritimes, et marque un point d'inflexion dans le domaine des études basques en la matière.

Le nº8 d'Itsas Memoria sera très bientôt publié. Ce nouveau numéro dont le thème sera le patrimoine immatériel « Histoire, patrimoine et sources orales » comprendra 36 articles de recherche sur l'histoire maritime, l'anthropologie, le recueil de témoignages oraux, etc.

Nous devons par ailleurs tenir compte des publications liées aux expositions temporaires. Il s'agit pour la plupart d'œuvres conçues à cheval entre la recherche et la divulgation et qui se caractérisent par l'appareil graphique abondant qu'ils offrent (par ailleurs fruit d'un travail de recherche spécifique). Nous pouvons parmi eux citer les suivantes :

  • VV.AA.: Antonio de Gaztañeta (1656-1728). 1992.
  • VV.AA.: Les Baroja et la mer. Homenaje a Julio Caro Baroja. 1995.
  • VV.AA.: Las conservas de pescado en el País Vasco: industria y patrimonio. 1997.
  • Juan Pardo: Euzkadiko Gudontzidia. La Marina de Guerra Auxiliar de Euzkadi, 1936-39.1998. (2ª ed. 2008).
  • VV.AA.: Pasaia. Memoria histórica y perspectivas de futuro. 1999.
  • VV.AA.: Las embarcaciones tradicionales ante el nuevo milenio. 2000.
  • Mª Dolores González-Ripoll: Bajo pólvora y estrellas. Churruca y otros marinos vascos de la Ilustración. 2000.
  • José Mª Unsain: Itsas Marruma. Viejas imágenes fotográficas del litoral vasco (1850-1960). 2002.
  • VV.AA.: La memoria sumergida. Arqueología y patrimonio subacuático vasco. 2004.
  • VV.AA.: San Sebastián, ciudad marítima. 2008. (Versions en basque et espagnol).
  • VV.AA.: Los vascos y el Pacífico. Homenaje a Andrés de Urdaneta. 2009.
  • José Mª Unsain : Naufragios en la costa vasca. 2012.
  • José Mª Unsain: Balleneros vascos. Imágenes y vestigios de una historia singular. 2012 (1ª ed.), 2014 (2ª ed.).
  • José Mª Unsain : La côte de Gipuzkoa dans l'art. 2014.

Le Musée a publié en outre certaines œuvres de nature purement pédagogique. C'est par exemple le cas de ces publications :

  • VV.AA.: Itsas aurrean. El País Vasco y el mar a través de la historia. 1995.
  • José Mª Unsain: Untzi Museoa-Musée Naval. En torno a la memoria marítima. 2001.

Outre la revue Itsas Memoria et la production éditoriale liée aux expositions temporaires l'Untzi Museoa présente la section « Publications Numériques » où nous présenterons des textes de divulgation sur divers sujets, tous en rapport avec l'histoire maritime basque.

  • Tapio Koivukari : "La matanza de los españoles. Desarrollo de los hechos y reflexiones. (Balleneros vascos en Islandia en el siglo XVII)", 2013.
  • José María Unsain : "Iconografía del siglo XIX sobre los sitios de San Sebastián de 1813", 2013.
  • Iñaki García de Vicuña: "El transporte fluvial en el Urumea. Actividad y gestión de sus puertos. Siglos XVI al XIX", 2014.

En observant le paysage des musées de Gipuzkoa des dernières décennies, nous pouvons dire que l'une des marques distinctives de l'Untzi Museoa a été le volume et la qualité notables de sa production éditoriale. En 2012, le Musée a reçu le prix « Juan de Yciar de Calidad Editorial » pour la publication du livre Balleneros vascos. Imágenes y vestigios de una historia singular.

Protection et récupération du patrimoine maritime matériel et immatériel

Le travail du Musée Naval a toujours été soucieux de sauvegarder les éléments importants de la culture matérielle et immatérielle liée à la mer, souci qui tient une place prépondérante dans l'horizon de travail du Musée.

En partant pratiquement de zéro, les collections toujours ouvertes à l'intégration de tous types de matériaux significatifs ont grandi peu à peu au fil des années. Actuellement le Musée dispose d'un fond de plus de 7000 pièces composées de gravures, de peintures, de photos, de cartes postales, d'affiches, de cartes marines, de plans, d'instruments de navigation, d'embarcations, d'objets ethnographiques, d'éléments du patrimoine industriel, d'archéologie sous-marine, etc . La bibliothèque spécialisée du Musée dispose de 5045 livres et les archives comptent quelques 4000 documents, entre imprimés et manuscrits.

La récupération et la protection des embarcations a sans doute été l'un des domaines d'intervention qui ont demandé le plus d'efforts. Curieusement, même s'il est évident que les bateaux constituent une composante basique du patrimoine maritime, à Gipuzkoa et en Biscaye l'absence d'intérêt dans ce domaine était au début des années quatre-vingt dix pratiquement absolu.

La première action à souligner dans ce domaine avait comme objectif la protection de la Jaizkibel, drague de l'Autorité portuaire de Pasajes construite dans les chantiers navals Euskalduna de Bilbao en 1933-34. En 1991 - avec le soutien de l'Association basque du patrimoine industriel - son démantèlement a pu être évité et deux ans plus tard le Gouvernement basque la déclarait Bien d'intérêt culturel, dans la catégorie des monuments .

En 1991 également, le Musée a mis en marche un projet de récupération d'embarcations méritant d'être conservées en raison des caractéristiques de leur construction et de leur type particulier. Jusqu'ici le Musée a recueilli quelques 40 embarcations de petite et moyenne taille pour la plupart, directement en rapport avec des activités de la pêche, ainsi que des embarcations fluviales, portuaires et de loisir. Nous citerons notamment les suivantes :

– Gurutze Santua, bateau de pêche côtière. 1925.

– San Vicente, embarcation de pêche de surface. 1933.

– María Rosario, bateau de pêche côtière. 1946.

– Trinido, bateau de pêche de surface. 1947.

– Antxeta, bateau de pêche côtière et de loisir. 1947.

– Germancho, embarcation à moteur de pêche côtière. 1950.

– Juan María, chalutier pour la pêche au colin. 1965.

– Calderón, barcasse pilote de Pasajes. 1939.

– Astilleros Luzuriaga, embarcation à moteur polyvalente. 1952.

- Trainière sportive du club d'aviron d'Orio. 1963-64.

Le patrimoine maritime immeuble a également fait l'objet de diverses interventions de protection. Le cas le plus remarquable est sans aucun doute celui du chantier naval Mendieta de Lekeitio. Suite aux démarches réalisées en 2008 par différents organismes publics et privés avec la collaboration active de l'équipe de gestion du Musée, le Gouvernement basque a accordé à ce chantier naval le titre de Bien d'intérêt, catégorie Monument. Des actions ont également été réalisées en 2009-10 pour la protection du chantier naval Mutiozabal d'Orio ; récemment a été révélé l'accord de collaboration entre le Conseil Provincial de Gipuzkoa et la mairie d'Orio pour sa restauration et sa conservation.

Dans le domaine du patrimoine immatériel, le Musée a dirigé depuis 1998 un très grand nombre de travaux de recherche. La plupart d'entre eux ont été diffusés dans « Itsas Memoria Revista de Estudios Marítimos del País Vasco ».

Contacto

Visitez le Musée

Du mardi au samedi:
De 10.00 à 14.00 y de 16:00 a 19:00 h.

Dimanches et jours fériés:
De 11.00 à 14.00 h.
De 16.00 à 19.00 h. (du 15 juin à 15 septembre)

Les 24 et 31 décembre:
De 10.00 à 14.00 h.

Fermé le lundi. Fermé les 1er, 6 et 20 janvier et le 25 décembre.

Prix d'entrée, groupes, comment arriver...

Facebook Youtube Twitter Flickr

Untzi Museoa - Museo Naval
Kaiko pasealekua, 24 - 20003 Donostia (Gipuzkoa).
Tel.: +34 943 430051. Fax.: +34 943 431115
E-mail: mnaval@gipuzkoa.eus

gipuzkoa.net
© 2017 Direction Générale de la Culture - Conseil Provincial de Gipuzkoa ·