La recherche du bonheur. La contribution basque à l’indépendance des États-Unis

20180219-zoriontasuna_web

Du 8 mars au 30 septembre 2018

À travers cette exposition, le Musée Naval cherche à faire connaître un épisode quasiment méconnu de notre histoire maritime : la collaboration du Pays basque aux treize colonies britanniques du Amérique du Nord dans leur lutte contre la Grande-Bretagne pour obtenir leur indépendance en 1776.

Les colons bénéficièrent de l’appui de différentes nations européennes. Dans ce contexte,  dans depuis les ports basques, et principalement celui de Bilbao, des armes, des munitions, des uniformes et du soutien technique furent fournis aux rebelles à travers les routes commerciales et de contrebande que les commerçants basques avaient déjà établies avec leurs homologues des colonies britanniques. Un fait qui s’avéra déterminant pour le triomphe de la cause de l’indépendance.

Ainsi, une série de facteurs qui se concentraient sur notre territoire (le rôle de la Compagnie Royale de Guipúzcoa à Caracas, les liens étroits entre commerçants basques et nord-américains et la présence d’un secteur productif spécialisé dans la fabrication de biens stratégiques à destination de la guerre (armes et construction navale)), permirent, en même temps qu’une conjoncture douanière favorable, de tisser des relations profondes et vitales pour le dénouement de la guerre d’Indépendance.

Dans ce soutien, il convient de remarquer l’importance et le rôle joué par la Manufacture Royale d’Armes de Placencia et la Compagnie Royale de Guipúzcoa à Caracas, fournisseurs de bon nombre des équipements de guerre nécessaires à ce conflit international.

Dans l'exposition, vous pouvez voir divers objets, modèles, armes, documents et beaucoup de matériel graphique vintage, à la fois original et reproductions. Certains de ces objets appartiennent à la collection du Musée (Gordailua) et d'autres proviennent de particuliers et de diverses institutions telles que Koldo Mitxelena Kulturunea, Aquarium, Musée San Telmo, Musée de l'Industrie Armare d'Eibar, Ville d'Hondarribia et Association Hermione, entre autres Nous les remercions tous pour leur collaboration.

Des visites guidées gratuites de l'exposition sont proposées au grand public, les mardis et les mercredis, jours ouvrables: à 17h00. en basque et à 18h00 en espagnol. Sans réservation préalable, jusqu'à pleine capacité.

Visite de l'Hermione en mai au Festival Maritime de Pasaia

Ce projet culturel du Musée Naval contribue à contextualiser la visite de la réplique de la frégate L’Hermione qui aura lieu dans le cadre du Festival Maritime de Pasaia les 17 et 18 mai 2018. C’est sur L’Hermione que le marquis de La Fayette embarqua en 1780 lors de son second voyage aux États-Unis pour rejoindre les insurgés américains dans leur lutte pour l’indépendance, dans leur Recherche du Bonheur.

« Le secret du bonheur est la liberté…et le secret de la liberté est le courage ». Thucydide

    Contacto

    Visitez le Musée

    Du mardi au samedi:
    De 10.00 à 14.00 y de 16:00 a 19:00 h.

    Dimanches et jours fériés:
    De 11.00 à 14.00 h.
    De 16.00 à 19.00 h. (du 15 juin à 15 septembre)

    Les 24 et 31 décembre:
    De 10.00 à 14.00 h.

    Fermé le lundi. Fermé les 1er, 6 et 20 janvier et le 25 décembre.

    Prix d'entrée, groupes, comment arriver...

    Facebook Youtube Twitter Flickr

    Untzi Museoa - Museo Naval
    Kaiko pasealekua, 24 - 20003 Donostia (Gipuzkoa).
    Tel.: +34 943 430051. Fax.: +34 943 431115
    E-mail: mnaval@gipuzkoa.eus

    gipuzkoa.net
    © 2018 Direction Générale de la Culture - Conseil Provincial de Gipuzkoa ·